Mathilde Forget, auteure en résidence à Manosque en 2020

Mathilde Forget (Photo © Laura Bonnefous)

Mathilde Forget – Photo © Laura Bonnefous


 
En 2020, Les Correspondances ont la grande joie d’accueillir Mathilde Forget en résidence d’auteur à Manosque.
 
Mathilde Forget est auteure, compositrice et interprète. Après un master en création musicale et sonore à l’université de Paris 8, elle sort en 2014, un album co-réalisé avec Edith Fambuena (réalisatrice des albums d’Alain Bashung), Le sentiment et les forêts, qui reçoit le prix Paris jeunes talents. En 2017, elle suit un master de Création littéraire dans la même université. Le 21 août 2019, son premier roman, À la demande d’un tiers, sort aux éditions Grasset. Ses influences littéraires sont : Olivia Rosenthal, Nathalie Leger, Noémie Lefebvre, Annie Ernaux, Samuel Beckett… L’humour, l’absurde, et le travail assumé de l’autofiction sont au centre de ses textes.
 
www.mathildeforget.com
 

Renseignements auprès de Frédéric Vladyslav (dit « Vlad »), coordinateur :
04 92 75 67 83 / contact@correspondances-manosque.org

 

Mathilde Forget aux Correspondances 2019

 

Mathilde Forget (Photo © Nicolas Serve)

Photo © Nicolas Serve


Mathilde Forget était invitée à l’édition 2019 du festival pour À la demande d’un tiers.
 
(Ré)écoutez sa rencontre en compagnie d’Anne Pauly, auteure de Avant que j’oublie, un entretien en public animé par Sophie Joubert :
 

 

 

Les résidences d’auteurs

 
Les résidences d’auteurs sont coordonnées par Les Correspondances et portées collectivement avec les principaux acteurs du livre du territoire, en relation avec les établissements scolaires.
 
Dans le prolongement du projet souhaité par Jean-François Michel (président des Correspondances de 2006 à 2011), ce programme a déjà permis de recevoir à Manosque Yann Apperry, François Beaune, Jeanne Benameur, Miguel Bonnefoy, Julien Delmaire, Pierre Ducrozet, Frédéric Forte, François Matton, Robert McLiam Wilson, Makenzy Orcel, Sylvain Prudhomme, Blandine Rinkel, le slameur Rocé, Moshe Sakal, Jacques Serena et Alice Zeniter.
 
► Pour en savoir plus : « Les résidents depuis 2003 »
 
Le programme de résidences bénéficie du soutien de la Drac Paca.