[ Podcast ] Chercher Charlotte. Épisode 1. Revenir lundi

Un feuilleton sonore de Clélia Barbut et Mathilde Forget

 
Lecture par Sébastien Grandgambe.
 

Image tirée du film « Les larmes amères de Petra Von Kant » de Rainer Werner Fassbinder, 1972

En 1991, Marielle Barbut termine la rédaction de son mémoire spécialisé en psychiatrie et intitulé « Le téléphone : voix, miroirs. Un cas clinique ». Dans cette étude sont présentées Charlotte et Ariane, internées ensemble en 1980, et sur lesquelles a été posé le diagnostic de « délire à deux ». En 2020, 19 ans plus tard, Clélia Barbut et Mathilde Forget retrouvent le mémoire dans une maison de famille. Fortement interpellées par le diagnostic de « délire à deux », elles décident de partir à la recherche de Charlotte.

 

 
 

Cette création a été réalisée dans le cadre de la résidence de Mathilde Forget aux Correspondances de Manosque.
Mathilde Forget et Clélia Barbut ont bénéficié d’un séjour de création offert par l’association Hautes Plaines (04300 Mane).