Le programme 2017

«ZABOR OU LES PSAUMES» DE KAMEL DAOUD
  • Rencontre animée par Michel Abescat
  • 11h / Place de l’Hôtel-de-Ville.

Écrire pour sauver le monde. On se demande parfois si telle n’est pas l’ambition secrète de l’Algérien Kamel Daoud, chroniqueur passionné du Quotidien d’Oran durant vingt ans, couronné en 2015 par le Goncourt du premier roman pour Meursault, contre-enquête (Actes Sud). Zabor, le narrateur de son deuxième roman, en est persuadé, il a reçu ce don et cette terrible responsabilité. Chaque jour, il sauve les habitants de son village de la mort en racontant leur vie dans ses cahiers. Sommé d’exercer son mystérieux pouvoir au chevet d’un père qui l’a toujours rejeté, Zabor écrit, fiévreusement, se remémorant son enfance recluse, le bannissement de la maison familiale après la mort de sa mère, puis la découverte salvatrice, d’abord de la langue, qui fait exister le monde en le mettant en ordre, puis de la littérature, qui sauve de la mort.

 

 
> À LIRE : Zabor ou Les psaumes, Actes Sud, 2017.