Le programme

MAISSIAT
  • Concert littéraire
  • 22H30 / Café provisoire.

Il y a trois ans apparaissait sur le devant de la scène musicale la silhouette longiligne d’une jeune femme portant un chapeau. Nom d’artiste : Maissiat. Titre de son premier album : Tropiques. Quant à sa présence : d’emblée évidente.

 

Son deuxième et somptueux opus s’intitule Grand Amour, une histoire en dix chapitres, écrite et composée au piano dans la plus absolue solitude mais avec une cohorte de fantômes inspirants : Les Chansons de Bilitis de Pierre Louÿs, légende poétique de jeunes filles gourmandes et charnelles; les photos retrouvées de David Hamilton, brumes argentiques empruntes d’une sensualité disparue; les livres de Sagan qui viennent jouer leur «petite musique»; Duras, ou encore Truffaut et ses dialogues amoureux entre «vous» et « tu». Sans compter les phares de la grande pop française : Daho, Sheller, Sanson; celle des «ACI » comme aimait les nommer Michel Berger : les auteurs-compositeurs-interprètes qui font de leurs chansons le journal de bord de leur vie. C’est Maissiat elle-même qui signe la presque totalité des arrangements et la production de l’album.

 

Pour toutes ces raisons, nous avons eu envie de confier une carte blanche à cette artiste si singulière et douée. Elle mettra en miroir son répertoire musical et quelques livres de chevet. Elle pourrait même plonger dans ses carnets, d’ici là, et nous faire entendre les extraits d’un journal personnel et, par définition, totalement inédit…

 

> À ÉCOUTER: Grand Amour, Cinq7 Wagram, 2016.

  • 8 € (tarif unique)