Le programme

«LE MONDE EST MON LANGAGE» D’ALAIN MABANCKOU
  • Rencontre animée par Julien Bisson
  • 15 h / Place de l’Hôtel-de-Ville.

Au début du livre, il y a une carte. Elle répertorie les lieux qu’Alain Mabanckou a visités et les personnes qu’il y a rencontrées, célèbres ou anonymes. À travers ces voyages naît le portrait d’une langue, la langue française, partagée, aimée, célèbrée ici par l’auteur – né en République du Congo, enseignant aux États-Unis et récemment élu au Collège de France –, qui n’a cessé de voyager et de «prêter l’oreille à la rumeur du monde».

«Je considère les rencontres insolites, les lieux, les voyages, les auteurs et l’écriture comme un moyen de féconder un humanisme où l’imaginaire serait aussi bariolé que l’arc-en-ciel et nous pousserait à nous remettre en question», explique-t-il en introduction.

 

Un livre à dévorer, un langage à écouter, pour donner sens à notre monde.

 

> À LIRE : Le monde est mon langage, Grasset, 2016.