Le programme 2017

JEAN-MARIE BLAS DE ROBLÈS & BRIGITTE GIRAUD
  • Rencontre animée par Sophie Joubert
  • 16h30 / Place de l’Hôtel-de-Ville.

Les personnages des romans de Brigitte Giraud et Jean-Marie Blas de Roblès auraient pu se croiser à l’hôpital de Sidi Bel Abbès dans les années 1950.
Antoine, dans Un loup pour l’homme, est appelé par l’armée française. Il refuse de prendre les armes et devient infirmier. Lila, sa jeune épouse, ne veut pas vivre sa première grossesse toute seule. Déterminée, elle le rejoint. Antoine noue sur place une amitié fraternelle avec un soldat amputé.
Manuel Cortès – le père du narrateur du livre de Jean-Marie Blas de Roblès – est chirurgien à l’hôpital de Sidi Bel Abbès, avant de s’engager auprès des Alliés. Fils d’immigrés espagnols, il a fait sienne l’Algérie où il a grandi. La quitter pour fuir la guerre est un crève-coeur. Pourtant, il refuse de raconter son histoire à son fils devenu adulte, au prétexte que ce dernier n’est pas un «vrai pied-noir».
Deux romans poignants, qui interrogent la guerre d’Algérie et les mythologies familiales.

 
> À LIRE : Jean-Marie Blas de Roblès, Dans l’épaisseur de la chair, Zulma, 2017.
Brigitte Giraud, Un loup pour l’homme, Flammarion, 2017.